ACTUALITES

  • ACCUEIL
  • /
  • 1er congrès panafricain de l’Union Africaine des Huissiers de Justice (UAHJ)
1er congrès panafricain de l’Union Africaine des Huissiers de Justice (UAHJ)
04 Apr 2022

1er congrès panafricain de l’Union Africaine des Huissiers de Justice (UAHJ)

L’Union Africaine des Huissiers de Justice (UAHJ) et l’Ordre National des Huissiers de Justice du Maroc (ONHJM) ont, en partenariat avec l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERUSMA), organisé les 23 et 24 mars 2022 au Palais des Conférences international de Dakhla au Maroc, le 1er congrès panafricain des Huissiers de Justice et Officiers judiciaires sous le très haut patronage de Sa Majesté le Roi MOHAMED VI et le thème : « l’Huissier de Justice et l’environnement socio-politique de la profession ».

Vingt-et-un (21) pays ont activement pris part à ces assises au cours desquelles la Chambre Nationale des Huissiers de Justice de la République de Centre-Afrique est devenue membre de l’UAHJ tant dis que l’Afrique du Sud a vu son statut de membre adhérent régularisé par l’admission au sein de l’UNION d’une organisation nationale ayant des attributions similaires à celles des professionnels de l’exécution du continent, à savoir la South African Board for Sheriffs (SABFS).

Parmi les invités spéciaux , il convient de signaler : 1- l’Union Internationale des Huissiers de Justice et Officies Judiciaires (UIHJ) représentée par son Vice-Président, Jean Didier BIDIE, 2- l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) représentée par son Directeur Général, le Professeur MAYATTA NDIAYE MBAYE, 3- la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage OHADA (CCJA) représentée par le Juge référendaire, Armand Claude DEMBA et 4- la Chambre Nationale des Commissaires de Justice de France (CNCJF), présente virtuellement par son Président, Maître Patrick SANNINO.

La cérémonie d’ouverture officielle du Congrès a été ponctuée par plusieurs allocutions dont celles du Président de la CNHJ du Maroc, Me Farid MORJANE, du Président de l’UAHJ, Me Alain NGONGANG et du Ministre de la Justice représenté par son Directeur des Affaires Civiles, Monsieur OUDIJA BEN SALEM.

Le congrès à proprement parlé a comporté trois temps forts :

1- les travaux scientifiques ont permis aux professionnels de l’exécution venus des quatre coins du continent de jeter un regard croisé sur la problématique posée et surtout de partager leurs riches expériences trempées dans la pratique quotidienne ; toute chose ayant permis aux congressistes de dégager des pistes de solutions sous forme de recommandations pour l’amélioration du système d’exécution dans leurs différents pays .

 

2- le compte rendu d’activités et le rapport financier du Bureau Exécutif sortant ont reçu l’approbation et l’entière satisfaction de l’ensemble des Chefs de délégations ; lesquels n’ont par ailleurs pas manqué de féliciter le gigantesque travail abattu en quelques années seulement par ce Bureau qui ne disposait pourtant que de très peu de ressources.

3- l’élection de nouveaux membres du Bureau pour un mandat de trois ans. Ainsi ont été réélus ou élus à l’unanimité : 1- Président : Alain NGONGANG (Cameroun), 2- 1er vice-Président : Abdelaziz FOUGHANNI (Maroc), 3- 2ème vice-Président : Rosine BOGORE ZONGO (Burkina Faso), 4- 3ème vice-Président : Brian KANYESIGYE (Ouganda), 5- 4ème vice-Président : Mark MORGAN (Afrique du Sud), 6- Secrétaire Général : Simplice DAKO (Benin) et 7- Trésorier : Moussa DAN KOMA ISSAKA (Niger).

 

Il faut souligner qu’au menu de ces assises, un panel virtuel portant sur l’informatisation des offices d’Huissiers de Justice en Afrique notamment dans les pays francophones, a été animé par le Président Patrick SANNINO de la CNCJ France et sieur Polycarpe Emilien MVONDO, informaticien au cabinet SYSCAB-H pour la transformation numérique de la profession d’Huissier de Justice en Afrique, partenaire technique de l’UAHJ.

En marge du Congrès, un Atelier de validation des recommandations des travaux de Dakar des 16 et 17 février 2022 relatifs à la révision de l’acte uniforme portant procédures simplifiées de recouvrement des créances et des voies d’exécution, s’est tenu les 25, 26 et 27 mars 2022 à Casablanca. Cet Atelier de validation est en fait l‘œuvre de la Commission Paritaire UIHJ – UAHJ chargée de cette révision de l’AUPSRVE, élargi pour la circonstance à des experts institutionnels.

Avant que les lampions ne s’éteignent sur ces assises panafricaines, la Chambre Nationale des Huissiers de Justice du Cameroun (CNHJC) par la voix de son Président, Maître Samuel ENAME NKWANE, s’est portée volontaire pour organiser le prochain congrès UAHJ en 2025.

Une motion de remerciements et de déférence à l’endroit de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI a été prise par les congressistes.

Casablanca, le 28 mars 2022

Maître Simplice DAKO

Secrétaire Général

 

Revivez le congrès en images

Consultez les documents ci-dessous:

- Rapport de synthèse du congrès

Recommendations du Congrès

Magazine du 1er congrès UAHJ du 25 mars

 

 

VERSION ANGLAISE

 

1st Pan-African Congress of the African Union of Judicial Officers (UAHJ)

 

The African Union of Judicial Officers (UAHJ) and the National Order of Judicial Officers of Morocco (ONHJM), in partnership with the High Regional School of Magistracy (ERUSMA), organised on 23 and 24 March 2022 at the Dakhla Conference Centre in Morocco, the 1st Pan-African Congress of Judicial Officers and Bailiffs under the very high patronage of His Majesty King MOHAMED VI.  This congress was held on the theme : "The judicial officer and the socio-political environment of the profession".

Twenty-one (21) countries actively took part in these meetings during which the National Chamber of Judicial Officers of the Republic of Central Africa became member of the UAHJ while South Africa saw its status of adherent member regularized by the admission of a national organization having similar attributions to those of the enforcement professionals of the continent, namely the South African Board for Sheriffs (SABFS)

1- the International Union of Judicial Officers and Bailiffs (UIHJ) represented by its Vice-President, Jean Didier BIDIE, 2- the High Regional School of Magistracy (ERSUMA) represented by its Director General, Professor MAYATTA NDIAYE MBAYE, 3- the Common Court of Justice and Arbitration OHADA (CCJA) represented by the Judge, Armand Claude DEMBA and 4- the National Chamber of Judicial Commissioners of France (CNCJF), virtually present by its President, Mr Patrick SANNINO were the special guests to this congress.

The official opening ceremony of the Congress was punctuated by several addresses including those of the President of the CNHJ of Morocco, Mr. Farid MORJANE, the President of the UAHJ, Mr. Alain NGONGANG and the Minister of Justice represented by his Director of Civil Affairs, Mr. OUDIJA BEN SALEM

The congress itself was articulated around three key moments:

  1. the scientific works provided an opportunity for enforcement professionals coming from the four corners of the continent to take a cross look at the problematic posed and especially to share their rich experiences steeped in daily practice; all of which enabled the participants to come up with solutions in the form of recommendations for the improvement of the enforcement system in their different countries.
  2. The activity report and the financial report of the outgoing Executive Board were approved and fully satisfied by all the Heads of Delegation, who did not fail to congratulate the huge amount of work done in just a few years by this Bureau with very few resources.
  1. the election of new members of the Board for a three-year term. The following members were unanimously elected: 1- President: Alain NGONGANG (Cameroon), 2- 1st Vice-President: Abdelaziz FOUGHANNI (Morocco), 3- 2nd Vice President: Rosine BOGORE ZONGO (Burkina Faso), 4- 3rd Vice President: Brian KANYESIGYE (Uganda), 5- 4th Vice President: Mark MORGAN (South Africa), 6- Secretary General: Simplice DAKO (Benin) and 7- Treasurer: Moussa DAN KOMA ISSAKA (Niger).

It should be pointed out that on the menu of this meeting, a virtual panel relating to the computerization of the offices of judicial officers in Africa, in particular in the French-speaking countries, was livened up by President Patrick SANNINO of the CNCJ France and Mr. Polycarpe Emilien MVONDO, computer scientist at the firm SYSCAB-H for the digital transformation of the profession of judicial officer in Africa, technical partner of the UAHJ.

On the fringe of the Congress, a Workshop of validation of the recommendations of the work of Dakar dated 16 and 17 February 2022 relating to the revision of the uniform act organizing simplified procedures of debt recovery and enforcement, was held on 25, 26 and 27 March 2022 in Casablanca. The UIHJ - UAHJ Joint Committee in charge of this revision of the AUPSRVE, enlarged for the circumstance to institutional experts conducted this validation workshop.

Before the lights go out on these Pan-African meetings, the National Chamber of Judicial Officers of Cameroon, through the voice of its President, Samuel ENAME NKWANE, volunteered to organise the next UAHJ Congress.

 

Congress photo album

Consult the documents below:

- Recommendations of the congress

- Synthesis report

Membres de l'UAHJ

Pays Membres

drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau
drapeau